Je me trouve grosse en photo mais pas dans le miroir

je-ne-me-trouve-pas-grosse dans le miroir -mais-en-photo-oui

Je me trouve grosse en photo mais pas dans le miroir.

Non non non, je ne vais pas vous faire une dissertation de philo,promis. Mais y a quelque chose qui me perturbe depuis toujours, c’est la perception de soi dans le miroir. Ou en l’occurrence, la perception que j’ai de moi en me regardant dans le miroir, en photo ou en vidéo. Quand je me vois en photo je me trouve grosse mais quand je me regarde dans le miroir,  je ne me trouve pas grosse.

Sur les photos ou en vidéos , c’est un véritable calvaire pour moi. Du coup c’est vraiment compliqué car je n’arrive pas à savoir quelle est la réalité, à quel sein se vouer dans ces cas là ?

Encore plus étrange, lorsque je revois une photo où je m’étais trouvé trop grosse, plusieurs mois après, voir plusieurs années, je ne me trouve plus grosse. Je trouve ça vraiment bizarre et j’ai vraiment l’impression d’être folle à certains moments.

Cette année, comme vous le savez certainement je suis en licence professionnelle, commerce. La façon de communiquer et le management sont super importants dans ce secteur.

Je me trouve grosse en photo mais pas dans le miroir

Du coup en communication, nous faisons des jeux de rôles, entretiens d’embauche fictif, réunion , simulation de conflit etc..

Et nous sommes filmés. Le prof nous filme et ensuite nous décryptons la vidéo, notre comportement, nos mots, notre gestuelle, à chacun. J’ai donc du faire face , encore une fois  à mon image.

Depuis toujours, j’ai l’impression de vivre dans la subjectivité. Quand je me regarde dans un miroir, l’image que je vois de moi est différente de celle qui apparaît dans une photo ou d’une vidéo.

Bizarrement, les 3 sont différentes, du coup je suis un peu perdu. Est-ce que mon cerveau me joue des tours ? Quelle est la vraie image que je donne de moi ?

Quel est mon vrai visage ?

Pendant des années, je refoulais l’idée d’être en surpoids, je ne me voyais donc pas grosse et lorsqu’on m’insultait ou me critiquait à l’adolescence, ah cette période ingrate où tout le monde est méchant ..

Je faisais la sourde oreille et me persuadais que ce n’était pas de moi que l’on parlait, en gros, qu’ils avaient de la merde dans les yeux et qu’ils devaient vite acheter des bonnes lunettes.

En grandissant, j’assume mieux ce que je suis, certes, mais cette différence de perception de moi même, me trouble.

Sur certaines photos ou vidéo , je me trouve bien et d’autre, aie aie aie pour mon moral.

J’écris ce post, mais je n’aurais jamais surement la vraie réponse, en tout cas je trouvais cela intéressant de pouvoir en parler avec vous et surtout , j’attend de savoir, si je suis un extraterrestre ou si ça vous le fait à vous. Et si vous avez une explication du coup.

Il est clair que si je prends une photo de moi et si quelqu’un en prend une à la volée, ma tête ne serait pas la même. Je sais que la lumière joue un rôle dans tout ça.

Comme si je modifiais mon apparence moi même. Désolée pour ce charabia, j’espère que cet article sera quand même assez compréhensible et lisible, j’attends impatiemment vos retours sur la question.

15 Comments

  1. Reply
    teparlerdemavie

    Je trouve que l'image de soi va avec l'estime de soi. ça n'est pas simple de s'aimer, il faut apprendre à apprivoiser son image, la reconnaître comme sienne et l'habiter.
    Toute une histoire… mais qui est la nôtre.
    Bise

  2. Reply
    fedora

    Perso, je suis persuadée qu'il exite un énorme décalage entre la perception de soi et l'image que l'on renvoie… En tout cas, ça s'est déjà vérifié dans mon cas… c'est étrange…

  3. Reply
    mathilde jouaudin

    il y a quand même un lien entre la perception et l'estime: la subjectivité. Si tu t'aimes ou du moins, tu t'acceptes alors les gens n'auront pas le même regard que si tu manquais de confiance. Et puis il y a tellement d'autre facteur…la photographie n'est pas forcément ce que tu es, ni ce que tu renvoie puisqu'elle capture un seul moment dans le temps. une seule seconde, so, les gens te voient tout le temps et avec de différent faciès. Bref, ce serai très long comme sujet. Mais tu es hyper photogénique, ça je te l'ai déjà dit <3

  4. Reply
    Bérénice

    Difficile… Je crois que de toute façon ce que l'on retient d'une personne, c'est son sourire, sa bonne humeur, son ouverture d'esprit… Je ne sais pas… Il y a des personnes "belles et minces" que je trouve au final moins "jolies" que d'autres plus en chair avec quelques défauts. Quand je vois dans mon entourage, il y a des gens que je trouve beaucoup plus jolis que des personnes qui correspondent aux "critères actuels".

  5. Reply
    apriljulie

    Jen e suis pas la seule alors, tu me rassures vraiment parfois je me pose les mêmes questions que toi , j'aimerais avoir la réponse à ces questions.

  6. Reply
    lesdoucesparoles

    Je me pose exactement les mêmes questions que toi. J'ai l'impression que quand je me prend en photo, l'image n'est pas la même que quand quelqu'un d'autre me prend. C'est étrange… Je n'ai pas vraiment de réponse, mais je pense que cela a un rapport avec ce que l'on pense de soi. On est parfois un peu trop dur envers nous même.

  7. Reply
    Lemondedejustine

    Tu peux m'en dire plus ? comment tu t'en es autant apperçu ? Je sais qu'il y a un énorme décalage mais j'aimerai vraiment connaitre cette vrai image, la plus objective , c'est vraiment bizarre.

  8. Reply
    Lemondedejustine

    Tu as tout fait raison, y a des personnes avec un charme fou, ce petit truc qui fait qu'elles nous marquent et qu'on les adore. Tu vois si je me regarde pas, quand je vis tout simplement, j'aime bien ce que je suis, ma personnalité etc mais alors dès que je met mon visage sur ma façon d'être, tout le charme part ^^

  9. Reply
    Lemondedejustine

    Oui je crois que je me pose beaucoup de questions comme les enfants d'ailleurs, mais je crois que c'est tant mieux que ça boue autant dans nos cerveaux, au moins on réfléchit et on agit pas comme des moutons 🙂

  10. Reply
    Lemondedejustine

    Ah ça complètement, parfois je me surprend à me critiquer et m'insulter, même à une personne que je déteste je dirais pas de telles horreurs, on se fait du mal tout seul avec notre conscience. Parfois faudrait un bouton off à notre voix intérieur, ça nous ferai pas de mal ^^

  11. Reply
    Les Décalées

    C'est marrant, j'ai pensé à ça il y a une dizaine de jours. J'ai pensé à ces drôles de tours que nous joue cette foutue perception de soi-même. J'y ai pensé parce que je suis tombée sur une photo sur laquelle je doit avoir onze ou douze ans. Dans mes souvenirs, j'étais la petite rondouillette, potelée et avec des bonnes joues qui émerveillent les grands-mères (premier soucis : j'ai exactement la même image de moi aujourd'hui). Et, en regardant cette photo, j'ai eu comme un choc. J'étais en fait une petite fille posée sur deux brindilles qui lui servaient de jambes… Je me dis que, dans dix ans, en retombant sur une photo actuelle, j'aurai peut-être la même réaction… Un peu peinée pour celle que j'étais une décennie auparavant, pour celle qui ne se voyait pas comme elle était vraiment…
    Bonne chance pour casser le miroir déformant devant tes yeux ^^

  12. Reply
    NessieJu

    L'image qu'on a de nous est toujours subjective, depuis 2 ans j'ai décidé de ne plus faire ce que les autres attendaient de moi mais de simplement être moi même.
    Je vis mieux comme ça, je me sens mieux et j'ai remarqué que certaines personnes se foutent pas mal en fait que je fasse une chose ou une autres.
    Certaines personnes auront toujours des attentes envers nous, par exemple j'ai décidé de manger moins car dans ma famille ils mangent tous pour 2 à 3 personnes au lieu de manger une part. Donc pour eux je suis l’anorexique de la famille, mais j'ai appris à vivre avec en me disant que moi je sais que c'est faux et que de toute façon je ne pourrais pas plaire à tout le monde, alors autant me plaire à moi 🙂

Un petit mot doux ?