A ma soeur

A ma soeur

Lettre à ma soeur pour son anniversaire.
Chère Mathilde,
Aujourd’hui est un jour particulier, puisque tu fêtes tes 19 ans. J’avais envie de te dédier uniquement à toi, cet article, pour te souhaiter un joyeux anniversaire.
19 ans que tu es dans ma vie. Le jour où maman est entrée à l’hôpital, pour l’accouchement, Papa me gardait et j’étais malade , j’avais de la fièvre, j’avais 2 ans.
Je savais inconsciemment, que quelque chose arrivait, je ne serais plus l’unique bébé de papa et maman, quelqu’un allait tout chambouler. Et mon caractère de chieuse, déjà présent, faut croire, protestait.
Puis tu es arrivée. Bien sur, je ne m’en rappelle pas vraiment.
On a passé notre enfance ensemble, jusqu’à mes 6 ans, où le petit frère est arrivé. Un homme qui allait nous en faire voir de toutes les couleurs, des conneries, des nouveautés et qui nous fait encore bien rigoler, même si parfois ou ( surtout) ça part en cacahuètes.

ma soeur_lemondedejustine
On a cohabité dans la même chambre, soit c’était chaotique , soit géniale. Moi bordélique, toi rangée, limite maniaque, on avait créer une ligne invisible entre nos deux univers, quand on s’embrouillait.
On a toujours eu des points en commun mais des caractères et personnalités bien différentes, tu es en fait beaucoup moins caractérielle et casse cou, qu’Alex et moi. Et franchement tant mieux pour toi, tu sais, c’est pas facile d’être chiant. Ben toi au niveau folie t’es pas mal non plus ( générique drucker badamabanidédédédé).
On jouait avec nos Furbies, nos bébés, à la dinette, aux marchandes , aux chanteuses …
J’étais une salle gosse et c’est moi qui faisait la loi ( quelle peste, j’ai pu être). Quand je t’apprenais les multiplication, je faisais la maîtresse, et je t’engueulais , vraiment trop. Une vraie chef, odieuse. ( tu m’as pardonné j’espère, depuis j’ai bien changé).
J’espère que tu te rappelles que 6 x 6 = 36 mais qu’on disait KETCHUP et 7 x 7 = 49 mais qu’on disait Mayonnaise, me demande pas d’où j’ai sorti ça, mais c’était mon moyen mémo technique un peu barré  pour m’en rappeler ^^.
Un jour, t’en as eu marre, tu m’as planté les crocs dans l’épaule, je me rappellerai toute ma vie, ça saigné et j’avais les deux marques de tes incisives, qui sont restées pendant un moment. Ça y’est ma sœur s’était rebiffée.
Tu étais déjà une comédienne dans l’âme, tu simulais toute sorte de symptôme, pour ne pas aller à l’école et rester avec Maman, alors que moi , j’adorais aller à l’école, bien plus que rester à la maison.
Puis c’était l’époque des Minikeums, mdr tu te rappelles, on refaisait la même scène , consistant à s’embrasser et ensuite à se foutre une grosse baffe dans la gueule , qu’est ce que c’était drôle.
C’était l’époque de Roméo et Juliette, “les rois du monde…. font tout ce qu’ils veulent…” et tu aimais Damien Sargue, Natacha St Pierre alors que moi j’écoutais du Madonna, du Britney Spears et du Beyonce.
Tu étais et es toujours câline, alors que moi, je déteste les câlins et tout ce qui touche à se dire qu’on s’aime en face. C’est d’ailleurs pour ça, que j’écris cet article, j’aurai trop du mal à te le dire de vive voix. Vraiment différentes ces sœurs, pourrait on dire.
De t’écrire cet article, me donne envie d’aller chercher mon journal intime et je pense que c’est ce que je vais faire, pour t’écrire un bon pavé à digérer pour tes 19 ans. J’ai aussi envie, de ressortir les cassettes vidéos, pour me remémorer tout ça mais après je vais chialer de nostalgie alors on va éviter.
Puis je suis entrée au collège, ahh les joies de l’adolescence, je faisais ma rebelle, toi tu étais toujours au primaire, on n’avait donc plus le même environnement, moi je passais mon temps à dire des gros mots , à courir après les garçons et toi tu étais encore assez sage.
Tu es entrée ensuite au collège, mais ces deux ans d’écarts, nous ont souvent posé problème, puisque à deux ans d’intervalle, nous n’avions pas les même préoccupations et c’était donc source de conflit dans une même chambre.
Puis le lycée, rebelotte.
Puis en 2011, on a perdu mamie, notre mamie d’amour, on l’a très mal vécu et c’est à ce moment de ma vie, qu’on s’est tous rapproché, surtout avec Papa. On l’a , je pense pour toi aussi, toujours pas digéré. Même si la douleur n’est plus aussi vive.
Puis juste avant, j’ai rencontré Jordan et là je me suis enfin calmée, après toutes les débiles relations ” amoureuses” que j’ai pu avoir, et je me suis posée, paf, une Justine métamorphosée et c’était pas trop tôt.
Je suis partie 3 mois en Angleterre et là , tu m’as énormément manqué, ma sœur, ma confidente. Je pleurai tous les soirs, parce que vous me manquiez. J’ai bien profité de ce voyage mais en même temps, mon cœur était trouée de tristesse de ne pas vivre ça avec vous.
Juillet dernier, j’ai quitté le nid familial, et forcément, je ne suis pas allée bien loin, j’ai l’impression, que moi, la non câline, celle qui n’exprime pas ses sentiments facilement, j’ai en fait toujours besoin, d’être à proximité de vous, ma famille, sinon c’est trop dur.
Si je t’écris cet article , ce n’est pas seulement pour se remémorer le passé mais surtout pour te dire, que je t’aime. Je suis fière d’avoir une sœur comme toi, même si parfois on s’embrouille, que l’on se comprend pas, je partage ma vie avec toi et si tu n’étais pas là, je ressentirai un réel manque dans ma vie.
Le manque d’une sœur à qui je me confie et qui se confie à moi, avec qui je me suis pris la pire et première cuite en couche culotte de ma vie ( je n’en dirais pas plus mdr). Avec qui, on parle orientation, lettre de motivation, amour, permis. Et d’ailleurs, tu viens d’avoir ton permis , du premier coup et je te félicite !
J’ai toujours essayé de te conseiller sur certaines choses pour que tu ne fasses pas les mêmes erreurs que moi et c’est tout simplement parce que je t’aime et que je veux pas que tu vives de mauvaises choses que moi j’ai vécu.
Pour cette année de tes 19 ans, je te souhaite un super bon voyage en Italie, j’espère pouvoir venir partager quelques jours ce moment avec toi. Car forcément , tu vas me manquer, puis je suis un peu jalouse ( ben oui quoi, j’adore les pâtes mdr) …
Je te souhaite de trouver la formation qui te correspond, où tu te sentiras épanouie. Je te souhaite, par la suite, de trouver le mec, qui te transformera à ton tour, où tu te sentiras bien et ne te poseras plus 30000 questions.
 Je te souhaite, simplement d’être heureuse, car quand on aime quelqu’un , le bonheur, c’est tout ce qu’on lui souhaite.
Alors, Mathilde, je te souhaite un très bel anniversaire, tu n’es pas encore née ( dans 6h exactement), je te souhaite tout ce qu’il y a de meilleur. Et en ce qui concerne le blog, je te remercie , pour tous ces dimanche de photo , juste pour moi, pour que mon blog soit plus joli, tu vas bientôt partir, alors forcément je commence à m’entraîner avec mon simple Iphone, à essayer de faire des trucs assez corrects.
 
Je t’aime !!!

3 Comments

  1. Reply
    Les décalées

    Ton article me touche beaucoup car je nous retrouve, avec ma sœur, dans ces mots !! Un très joyeux anniversaire à ta petite sœur 🙂 A bientôt

  2. Reply
    mathilde jouaudin

    Ouah… ok, tu m'a fait pleurer je voyais plus rien. Merci ma chérie, j'ai de la chance d'avoir une grande soeur comme toi. Malgré nos différences, malgré nos coups de gueules et mes coups de dents, je t'aime énormément.

Un petit mot doux ?