Ma pire expérience en entreprise

pire-experience-au-travail

Ma pire expérience en entreprise

Pas facile de parler d’un tel sujet sur Internet, on le sait, ça espionne de partout, sur les réseaux sociaux, notamment, mais rien de tel que le 1er Mai, fête du travail pour traiter de ce sujet là , je pense que mon expérience peuvent aider ceux qui débutent ou non dans la vie active.

Ma pire expérience au travail :

L’été dernier , j’ai travaillé dans un magasin en tant qu’ hôtesse de caisse pendant 3 mois. Pour me faire un peu de sous, au lieu d’aller cueillir des prunes, je cherchai, cette année là, un travail moins fatiguant, à l’abri du soleil et de la chaleur.
J’ai donc passé, préalablement un entretien, le patron était exigeant, moi qui n’avait jamais fait de caisses, il fallait que je sois rapidement au point et qu’à la fin de la journée la caisse soit juste, pas de plus , ni de moins.
Les premiers jours, ça allait, j’étais en formation, puis les ennuis ont commencé.
Une nana, s’acharnait sur moi, à faire la gueule, à me parler comme un chien. De nature, susceptible, émotive, j’encaissais les coups et la mauvaise humeur de celle ci.
Le matin, j’avais mal au ventre, je dormais peu, j’angoissais, je me levais en me demandant à quelle sauce j’allais être mangé. Il y avait des jours où ça allait, d’autres non.
Puis les erreurs de caisse sont arrivées, parfois petites , parfois un peu trop , en plus ou en moins, j’étais stressée, je faisais des conneries et le soir, c’était foutu. Le patron était un mec très intimidant, le genre de personne, où je tremble , où j’angoisse quand je le vois.
Un soir, ma caisse n’était pas juste, le patron a demandé aux autres caissières de s’en aller, de me laisser seule, de ne pas m’attendre. Il m’a fait recompter pendant 2 heures ma caisse, m’a engueulé, me menaçait en me disant, qu’il fallait vite m’améliorer sinon … je me sentais juste humiliée.
J’avais peur, j’avais les larmes aux yeux, j’avais juste envie de lui dire, que s’il continuait à m’intimider comme ça, j’allais me casser, mais j’avais peur, alors bouche cousue.
pire-experience-au-travail
J’ai commencé à avoir des caisses juste, mais je me sentais mal à ce boulot, heureusement , il y avait des employés sympas, des clients fidèles rigolos, gentils avec moi, mais ça n’était pas assez.
Puis un jour, mon scanner ne fonctionnait pas et la nana lunatique qui sort devant tous les clients : ” elle va bouger son cul, celle là ” comme si j’étais une merde. Elle m’a humilié et affiché devant tout le monde alors que ce n’était pas ma faute, si le scanner ne marchait plus, il fallait que j’enregistre tous les articles à la main.
Je suis allée la voir, en lui disant, d’arrêter de me parler comme ça, la voix tremblante, elle n’a rien dit.
Un jour, elle m’a dit , qu’elle avait rien contre moi mais que ça l’a saoulé de faire de la caisse, car dès qu’il y avait trop de clients , je devais l’appelé pour m’aider.
Mais le mal était fait , on m’a humilié, j’ai passé 3 mois dans l’angoisse, ma caisse serait elle juste ce soir ? Est-ce que je vais me faire engueuler ?
Puis j’ai fait une crise, la crise de ma vie, je pense. Un soir, à 3h du matin je me suis levée, puis  je me suis mise à vomir sans cesse pendant des heures, à trembler, j’étais à bout, je n’en pouvais plus, on a appelé les pompiers, ou plutôt mon copain, qui nous ont donné des conseils pour que je me sente mieux, mais j’ai passé la nuit à vomir.
Le lendemain j’étais chez mes parents, perfusées pendant  2 jours, j’avais trop perdu d’énergie, ma tension était très basse et j’étais blanche comme un linge.
Je suis repartie au travail ensuite, il ne me croyait pas … Mais les patrons se sont quand même montrés plus attentionnés.
J’ai commencé à faire de l’eczéma, j’ai encore les traces, pendant des mois, mes jambes , mes pieds, mes bras et mes mains ont été couverts d’eczéma, le stress, l’angoisse, j’ai toujours les jambes remplies de cicatrices, mes avant bras un peu moins mais j’ai beaucoup souffert, à force de me gratter.
Puis ça a été fini, le dernier jour, le soulagement, la délivrance, en fait. J’ai tenu bon quand même mais je ne sais pas vraiment comment j’ai pu tenir autant de temps sans ouvrir ma bouche.
Je suis retournée à l’école, en droit, nous avons parlé de nos problèmes avec nos expériences en entreprise, je n’étais pas la seule à qui c’est déjà arrivé, ce genre de problème.
Ce qui est sure , avec cette expérience, c’est que lorsque je serai manager, patronne, je ne serai jamais comme ça ! Bien sûr qu’il ne faut pas être trop laxiste mais ce n’est pas pour ça, que par prétexte d’être patron, faut se prendre pour le BIG BOSS et passer son temps à intimider les gens !

En tout cas, si j’ai un conseil à donner à tout le monde et je ne me ferai jamais plus avoir comme cela, ne laissez jamais personne vous humilier, vous intimider et abuser de son statut sur vous, je me suis sentie juste comme une merde, salie alors ne faites pas comme moi, cassez vous ou ripostez !

Malheureusement, je sais aussi, que dans ma situation , quittez ce poste n’aurait pas été grave, mais pour ceux qui tiennent à avoir un salaire tous les mois pour se nourrir, nourrir leurs gosses, j’imagine combien cela doit être difficile de subir au travail.

D’ailleurs, on entend de plus en plus parler de Burn out, de suicides, de dépressions et de gens qui se foutent en arrêt maladie et ce n’est pas une coïncidence.

Bien sur, tous les patrons ne sont pas des cons, il y a également des employés cons mais malheureusement cela peut arriver de mal tomber.

Est-ce que ça t’es déjà arrivé ce genre de problèmes en entreprise ?

 

10 Comments

  1. Reply
    Lemondedejustine

    Quel enfoiré ! merci de m'avoir partagé ton expérience, je savais bien que ce genre de soucis arrivent à beaucoup plus de personnes qu'on ne le pense. Mais, c'est sur que la prochaine fois, je ne me soumettrai pas comme j'ai pu le faire . Merci beaucoup !!

  2. Reply
    Lemondedejustine

    Merci beaucoup , comme toi je pense que mon jeune âge peut y faire aussi, mais maintenant au final, ça m'a blindé et ça n'arrivera plus, car je sais ce que ça fait merci de m'avoir partagé ton expérience ! Bisous <3

  3. Reply
    Forge

    Quel courage tu as eu de continuer à travailler là-bas dans ces conditions, je te dis bravo et j'espère que ça va mieux, c'est le genre d'expérience qui traumatise surtout pour la prochaine fois que tu travailleras…
    C'est vraiment affreux comme expérience, les gens peuvent être tellement horribles quand iels sont en position de puissance. Je compatis. Mon copain a travaillé l'an dernier dans un truc de pizza à emporter et c'était le même genre de patron à deux balles : il s'est fait voler de l'argent dans les casiers, les supérieur.e.s lui parlaient super mal et il a fallu qu'il tombe du scooter (scooter dans un état déplorable) et qu'il se blesse aux jambes pour que le patron se "réveille" (en s'inquiétant d'abord pour l'état du scooter après l'accident, ha-ha..) en l'emmenant aux urgences pour que l'assurance répare le scoot. Il a quitté ce boulot quelques semaines après, il n'en pouvait plus…
    Il y a vraiment des cons partout, j'espère que tu tomberas sur mieux pour ton prochain travail. Que la Force soit avec toi ! ♥

  4. Reply
    sophie

    J'ai connu un soucis lors que je bossais en tant que vendeuse en boulangerie, je suis arrivée dans la boîte tout ce passais bien, ambiance sympa, clients gentils etc… Puis un jour le patron vient me voir et me dit il manque 50 € dans la caisse (une erreur de 50€ en boulangerie faut le faire quand même) j'avais deja deux ans d'experience dans une autre boulangerie et je n'ai jamais fais d'erreur de caisse, du coup j'étais vraiment confuse et embeter pour le patron parce qu'il ne me la pas dis méchemment juste faudra faire attention y'a une erreur de 50€ du coup je m'en voulais je lui ai dis je suis désolé je sais pas comment ça à pu se produire et je lui ai remboursais les 50€. Quelques jours après il revient me voir en me disant il manque 20€ là j'ai commencais à douter. J'ai dis ah bon c'est bizarre je suis désolé je comprend pas, mais je n'ai pas remboursé. Mais je me suis mise à doutais de moi et de mes compétences tout les 2.3 jours c'étais la même histoire. Un soir le patron vient me voir et me propose un cdi. Je comprennais de moins en moins, tout les deux jous il trouve des erreurs de caisse et il me propose un cdi, meme si j'avais au travail avec la boule au ventre et une perte de confiance en mois j'ai accepté, j'avais encore un mois de cdd à faire avant de signer mon cdi, le patron continuer de me dire y'a des erreurs, un jour j'en ai eu marre j'ai fais un test, j'ai rajouter 20€ de mon propre argent dans la caisse et le soir il me dis la caisse et bonne, le lendemain j'ai enlever 20€ de la caisse le soir pas de remarque donc pour lui la caisse et bonne. Bizarre, j'en ai donc parlais à ma collegue qui devais partir quelques jours plus tard pour un autre poste, elle m'a dit t'inquiete pas moi aussi il m'a fait ça. C'est un jeu pour lui, elle m'a dit lui répond pas, laisse le parlais et dans un an il se calmera. Hors de question que je supporte ça un an. La veille des vacances annuel il vient me voir pour signer le cdi et bien je l'ai planté, je lui ai dis de se trouver un autre souffre douleur. Il m'a mis au prud homme, non seulement c'est moi qui ai eu gain de cause et en plus il à du me dédommager. Donc si ça t'arrive de nouveau te laisse pas faire, faut pas se rendre malade pour un boulot. Bisous 🙂 et bonne fête du travail 🙂

  5. Reply
    barbara

    j'ai déjà eu ce genre de souci oui, pas de souci de caisse mais avoir un patron et une collègue qui te traitent comme ça, qui t'intimident, te prennent pour un sous-produit, t'engueulent meme quand c'est pas ta faute, ça m'a blindée je t'assure !! je débutais j'avais 19 ans, je n'en menais pas large, mais une dizaine d'années plus tard j'ai a nouveau eu affaire à un patron dans ce genre là, ça n'a pas duré 48h que je lui ai fait ravaler ses frustrations avec des paroles dont je pense qu'il se souvient encore, j'étais la première à ne pas me laisser faire ! après ça a roulé pendant 3 ans et il m'a respecté et ne m'a plus jamais maltraitée !!
    alors mon conseil, si ça t'arrive encore, ouvre la bouche et dis lui ! trop facile sinon, tu te laisses marcher dessus et manquer de respect, tu te laisses maltraiter, personne n'a le droit d'agir ainsi !!
    bisous

  6. Reply
    Korwynn

    Tiens, j'ai fait un billet dans le genre, recensant mes derniers employeurs, il n'y a pas si longtemps.

    Je crois réellement que ces gens (patrons/collègues, tout dépend) ne se rendent pas compte du mal qu'ils peuvent faire. Mon patron colérique était très surpris de mon départ, bien que je ne lui en ai jamais expliqué la nature réelle, malgré moult engueulades devant le personnel.
    Le plus ironique c'est qu'hors ça, c'était un type très sympa.

    Et je te souhaite de trouver mieux : un cadre où tu puisses t'épanouir car en tomber si malade, cela ne devrait pas arriver. A personne.

    (Il devrait y avoir un permis pour diriger les gens, au moins une formation pour apprendre à communiquer sans rabaisser.)

  7. Reply
    fedora

    Malheureusement, le monde du travail est souvent peu respectueux de l'individu… je ne vais pas parler ici de mon job (j'écris déjà assez là dessus sur mon propre blog) mais, clairement, c'est de plus en plus difficile d'être épanoui dans son job (dit la fille qui bosse depuis plus de 15 ans ^^)

  8. Reply
    neto morgane

    Bonjour
    J'ai déjà eu moi aussi affaire à des chefs méprisants, malhonnêtes et j'en passe …. L' avant dernier m'a poussé tant à bout en chargeant la mule que j'en ai fait une dépression. A ce moment, comme cela touchait ma santé et donc ma famille, j'ai dit stop. Parce que effectivement je pouvais me le permettre mais également car je ne pouvais pas continuer sans penser au pire.
    Pour moi quand la santé en pâtit comme toi, il ne faut pas continuer.
    Au moins, cela t'a montré tout ce qu'il ne faudra pas faire quand tu seras manager.
    Bonne soirée

  9. Reply
    Lemondedejustine

    Oui c'est clair, disons que c'était une erreur de jeunesse, le pire dans tout ça, c'est que finalement ce n'était pas moi le problème avec cette fille. Mon copain est allé au magasin il y a quelques jours et à la caisse il a vu celle qui me faisait chier , en train d'engueuler devant tous les clients la nouvelle à la caisse !

  10. Reply
    mathilde kate

    Ton article est poignant. Je me souviens t'avoir entendue que c'était dure. Mais je ne sais pas comment tu as pour tenir. Mais je serai partie moi. Je n'aurai pas tenu. Regarde les conséquences que ça a eu… je ne comprends pas pourquoi tu as continué. Il y a d'autres boulots… Enfin, ça te permettra d'être une bonne manager avec tes employés.

Un petit mot doux ?