Assister à un accident et remonter la pente malgré le choc

Assister à un accident et remonter la pente malgré le choc

Il y a quelques jours, je me rendais à mon travail, comme chaque matin, en prenant l’autoroute, il pleuvait, faisait nuit, j’écoutais la radio, j’étais bien, ça serait une journée comme les autres, puis d’un coup, me voila en train de piler passant de 130 km/h à l’arrêt complet de mon moteur en plein milieu de la voie.

Mon cerveau n’a pas eu vraiment le temps de comprendre en quelques secondes que je fonçais sur un cauchemar.

Un accident venait de se produire, deux voitures défoncées, moi roulant sur les débris de capot des voitures accidentées, les voitures derrières qui pilaient à leur tour, je tremblais, je pleurais.

J’avais peur qu’on me fonce dedans, horrifiée par ce changement d’atmosphère , d’un coup, me voila pour la première fois, au cœur d’un accident.

Je suis repartie, tremblante , puis je suis sortie sur une aire d’autoroute pour me calmer, croyant que la voiture était abîmée, en panique,tout simplement parce que j’avais eu très chaud !

La voiture arrêtée, pleurant de peur, comme ça ne m’était jamais arrivé, je fais le tour de ma voiture, les yeux écarquillés, la voiture n’avait aucun problème, j’avais l’impression que c’était un miracle.

Entre les frottements des voitures qui pilaient en me frôlant sur les côtés, avec la peur, et en roulant sur les débris, j’étais tellement persuadée que ma voiture serait abîmée.

A la rigueur, on s’en fout un peu, tant que moi , physiquement ça allait mais j’étais tellement persuadée, que ça m’a fait un choc.

C’était la première fois que je vivais un accident et cela m’a profondément choquée. Physiquement , j’allais bien mais mentalement, l’angoisse de prendre la voiture ne m’a pas quitté pendant quelques jours et j’angoisse encore un peu aujourd’hui.

Puis j’ai cogité, toutes les nuits, j’ai fait des cauchemars, des rêves angoissants. Dans ces moments là , je n’arrête pas de me répéter que j’ai de la chance, que j’ai eu beaucoup de chance, car j’aurais pu mourir à la place de cette femme morte dans cet accident. Finalement ça c’était joué à quelques secondes, quelques minutes.

Vivre une telle violence m’a abasourdie. L’accident a été si conséquent que l’autoroute a été bouchée pendant 3 h dans les deux sens.

La vie ne tient vraiment qu’a un fil, qu’à des circonstances, le fait d’être là, à cet endroit à ce moment.

Bien sur que je savais déjà que nous pouvons mourir à tout moment mais cet accident me l’a encore plus fait réaliser.

Après quelques jours, la peur s’estompait et l’envie de vivre à fond ma vie est arrivée. Si j’ai eu de la chance, alors il fallait en profiter.

On a tendance, sans faire exprès, d’oublier que la vie est courte:  on repousse les choses en lendemain, on laisse ses rêves de côté , soit pour rentrer dans un modèle que nous impose la société, en faisant tout par étape , comme tout le monde, que d’abord on fait des études, qu’on choisit un travail, que c’est finalement plus important de bien gagner que de faire un métier qui nous , qu’on doit trouver un endroit pour vivre, construire, acheter,  se marier, avoir des enfants, gagner encore beaucoup beaucoup d’argent, soit pour faire plaisir à ses proches , en suivant un modèle influencé par nos proches.

Et on oublie nos envies, nos besoins d’accomplissement et finalement, on se retrouve avec des vies très banales, sans grand intérêt, y a t-il plus frustrant, que d’avoir vécu sans réaliser ses rêves ? Je ne crois pas.

C’est vrai que j’ai peur de mourir et  surtout que ceux que j’aime meurs, comme tout le monde je pense, mais je me dis, après un peu de temps, histoire de digérer, que cet événement n’est sûrement pas arrivé par hasard , à ce moment là de ma vie.

Moi qui suis, en ce moment en pleine réflexion sur ce que je veux vraiment de ma vie, sur le bonheur, je suis en pleine période ” j’en ai rien à faire, je fais ce que je veux”. Et cet incident ne fait que renforcer cet envie de réaliser mes rêves, de tenter des expériences, de me faire plaisir.

Je ne veux plus être dans ce modèle de frustration où il ne faut pas faire ceci, cela , parce que tu dépenses trop de fric, que tu manges trop , que tu fumes, que c’est pas bon pour la santé et gnagnagna. J’ai juste envie de lâcher prise, de dire aux gens qui m’empêchent, qui essayent de m’influencer dans mes choix , d’aller se faire foutre.

Est ce qu’il faut vraiment passer sa vie à se priver, à peser le pour, le contre, est ce que si je fais ça, cette personne va me faire la tronche ?

Je ne veux plus vivre pour les autres, de tout décider en fonction de l’avis des gens, j’ai juste envie de vivre ma vie !

J’ai le sentiment d’être reboostée à fond après le cauchemar. Juste cette envie de vivre ! Je ne veux pas vivre une vie banale, bien sûr que je veux des enfants, me marier, avoir une maison, c’est vrai, mais je veux aussi ce petit grain de folie, de tenter de nouvelles expériences, d’aller voir ailleurs si j’y suis, de voyager, de sortir de ma zone de confort.

Je veux pouvoir dire plus tard, que j’ai fait plein de choses extraordinaires dans ma vie. Je ferais tout pour y arriver.

 

20 Comments

  1. Reply
    Ô Boudoir Parfumé

    Coucou ma belle !

    C’est vraiment un beau témoignage bouleversant que tu nous livres là, merci de partager ça avec nous !
    Effectivement, tu as dû avoir la frayeur de ta vie, je te comprends même si je suis sûrement loin de m’imaginer à quel point ça a du être un choc étant donné que je n’ai jamais vécu cette situation.
    C’est là qu’on se rend compte que la vie ne tient ‘vraiment’ qu’à un fil.
    J’espère que tu vas vite t’en remettre, même si ça restera probablement un souvenir jamais bien loin.
    Bisous

    1. Reply
      lemondedln82

      Coucou Claire ! Effectivement ça restera un souvenir qui restera bien présent dans ma mémoire. En tout cas je te remercie de ton petit mot et j’espère que tu ne vivras jamais ce genre de chose. Gros bisous

  2. Reply
    BlondieJulie

    Mon petit coeur j’espère que ça va mieux, j’ai eu un blocage avec la conduite moi aussi après l’accident mortel d’une amie à moi… Et une autre fois où je me suis mise au fossé, toute seule. Que des dégâts matériels mais ça traumatise quand même. Prend soin de toi, je te fais des bisous ♥

    1. Reply
      lemondedln82

      Ca va mieux, heureusement après un bon week end , mais comme tu dis ça traumatise. J’ai plusieurs amis qui sont morts également sur la route , j’avais pas le permis à l’époque mais ça me touchait déjà beaucoup. Gros bisous mon chat et merci de ton petit mot.

    1. Reply
      lemondedln82

      Oui c’est pour ça que j’ai souhaité en parler sur le blog, pas pour me plaindre mais pour rappeler que la vie est courte et qu’il faut en profiter. Bisousss

  3. Reply
    Sophie

    Oui, il y a des évènements de la vie qui nous font réaliser de la fragilité de cette vie, alors on réagit, on se dit qu’il faut en profiter au maximum, de chaque minute, de chaque seconde.
    Cependant, le temps passe, et on oublie parfois cette “résolution”, c’est dommage mais c’est aussi ça la vie.

  4. Reply
    Aurélie- Aunatur-elle

    Wahou quel événement … je pense qu’on en serait tous ressorti aussi secoué et pleins de remises en questions. Le côté positif de ce cauchemar c’est que tu en es ressortie plus ”vivante” avec la conviction de vouloir réaliser tes rêves etc. C’est tous ce que je te souhaite !
    Bisous ma belle <3

  5. Reply
    MelodyMakeUpAddict

    Roh ma pauvre…ça a du être horrible je n’ose même pas imaginer… J’ai également eu un accident de voiture il y a quelques temps et depuis j’ai tellement peur de conduire…
    Mais bon sinon tu as bien raison il faut faire ce que l’on souhaite ! J’espère que tu va vite oublier cet incident en tout cas….
    Bisous

    1. Reply
      lemondedln82

      Oublier, je ne pense pas, mais j’espère ne plus y penser tous les jours en prenant la voiture, mais bon tu sais ce que je ressens aussi. Bisous

  6. Reply
    bull'elodie

    J’ai ressenti a peu près la même émotion que toi il y a quelques mois. Il y a une route dangereuse à 5min de ma maison, je la prend tous les jours.
    Un matin je vois plusieurs voitures arrêté, un énorme camion en travers et surtout une voiture dans le fossé comme si elle était passé au compreseur.
    Les pompiers n’était pas encore arrivé, mais impossible de savoir si la personne était encore dedans. Je l’ai su plus tard dans la matinée que c’était une jeune de mon âge qui n’avait pas survécu. J’ai été bouleversé pendant plusieurs semaines en me disant quà 2 min près c’était moi ou mon amoureux qui était passé 5 min avant. On se pose 1000 questions à savoir pourquoi lui et pas nous. Pouquoi maintenant ?
    Au fur et à mesure on arrête les questions et commence doucement à profiter + de chaque instant.
    Courage

    1. Reply
      lemondedln82

      Pourquoi ? l’éternelle question qu’on se pose tous face à la mort, malheureusement la vie c’est un peu comme le loto, on ne sait pas sur qui ça va tomber , on sait qu’un jour ce sera sur nous, mais quand ? 🙁 Merci de ton partage , Bisous.

  7. Reply
    Tiphanie

    Coucou ma jolie ! J’espère que tu vas déjà mieux depuis, et contente de te voir reboosté !

    Je comprend ton ressentis, j’ai moi-même eu un accident mais ce fut bien différent car que je n’ai pas vraiment eu le temps d’avoir peur, je n’ai pas eu ce sentiment que je comprend en te lisant, le même mais en beaucoup plus fort, quand j’évite un animal de justesse sur la route.
    Personnellement, j’ai glissé sur une plaque de verglas, perdu le controle de ma voiture, et un véhicule arrivant en face m’a rentré dedans de plein fouet. C’est arrivé tellement vite que j’ai juste eu le temps de me dire ‘je vais mourir” avant un gros choc et un trou noir. C’est un sentiment particulier, vraiment, c’est flippant et ça m’a hanté un petit moment donc je comprend.
    Au final, j’ai ouvert les yeux et ma voiture était détruire mais miraculeusement, je n’ai rien eu (ou presque) donc j’ai été très chanceuse et comme tu dis, tout ce qu’il reste à faire, c’est DE VIVRE A FOND!

    Plein de bisous ♥ ♥

    1. Reply
      lemondedln82

      Merci beaucoup Tiphanie, ton message me touche beaucoup. C’est sur que ton expérience est différente et ça doit être encore plus effrayant car tu étais vraiment au coeur de l’accident. J’espère que ça va mieux maintenant. Gros bisous <3

  8. Reply
    AccroEnDroit

    Les risques d’accident te font un grand coup dans la vie. Perso j’étais trop jeune pour me remettre en question comme ça après mais j’ai failli me faire écraser donc je comprends ta peur. Et t’as bien raison, fait de ta vie ta vie et non pas celle de quelqu’un d’autre !

    1. Reply
      lemondedln82

      Oui mais c’est difficile, je me rends compte que parfois je me suis interdit certaines choses parce que ça n’allait pas plaire à un tel, que j’allais me faire critiquer etc…

Un petit mot doux ?