Mon petit chat

Je ne sais pas si je vais arriver à écrire mais j’en ai tellement besoin, ma tête va exploser  sous le poids de mes pensées.

Je suis angoissée, triste, inquiète pour mon petit chat. Il est à la clinique, je ne le verrai ni ce soir, ni demain, peut être plus … il faut attendre, attendre pour savoir ce qu’il a. Et en même temps j’ai l’impression qu’on m’arrache quelque chose en moi.

12342446_570699073085454_4891690926408804349_n

Parfois il m’arrive souvent de ressentir une certaine gène , me sentir presque ridicule par rapport à l’amour que j’ai pour eux, pour mes animaux, face au regard des gens, certains pensent que ce ne sont que des bêtes et pourtant c’est bien plus que cela pour moi.

Ils sont comme ma motivation, ma dose de réconfort, mon shoot d’amour quotidien, le soir après le travail, il me tarde juste de rentrer pour leur faire des papouilles, quand ils ne rentrent pas de la nuit, je m’inquiète, quand ils ne vont pas bien, je ne suis pas bien non plus. Ils ne parlent pas mon langage mais pourtant je les comprends, je les aime tellement.

Je sais qu’un jour , tout le monde doit partir, aussi bien les animaux que les humains mais ça me fait tellement chier !

J’ai beaucoup de défauts, de vices mais ma plus grande qualité est de savoir aimer, parfois avec pudeur sauf avec mes animaux, ils ne te jugent pas, vivent et je suis juste époustouflée par leur beauté, leur intelligence , leur tendresse et leur connerie.

Le savoir loin de moi, enfermé dans une cage à côté d’autres chats qui miaulent à la mort me tord les boyaux, c’est insoutenable.

Je suis désolée de partager ma tristesse, mon inquiétude mais j’en ai besoin , j’ai besoin d’expliquer ce que je ressens, je n’arrive pas à le faire à l’oral par gène , par peur d’être jugée parce que j’aime trop les animaux, même plus que les humains, alors je le fais à l’écrit,c’est plus facile.

12 Comments

Un petit mot doux ?