Chats et gestation : on vous dit tout

Espèce polyoestrus, les chattes mettent bas plusieurs fois par an et chaque gestation s’étend sur une période de 9 semaines. Mais pendant ces 9 semaines, il se produit de nombreuses modifications au niveau de la morphologie, du tempérament, du mode d’alimentation et du comportement de la chatte en général. Pour mieux s’occuper de votre animal pendant cette période, il est donc important de savoir précisément comment se passe sa gestation, comment la chatte vit cette période et quelle est votre responsabilité en tant que maître. Plus de détails dans la suite.

Chattes et périodes de chaleurs

A l’instar des humains, les chattes atteignent un certain âge où elles peuvent déjà mettre bas. Ainsi, si une femelle non-stérilisée croise la route d’un bon mâle qui s’accouple avec elle dans sa période d’ovulation, la fécondation a lieu et la gestation démarre. C’est donc parti pour environ 60 à 69 jours, soit environ 2 mois, au bout desquels la femelle mettra bas de 3 à 5 chatons bas.

La puberté ou les premières chaleurs – puisque c’est par là que démarre tout le processus – arrive généralement vers le sixième mois de la vie des chattes. Les périodes de chaleurs, c’est-à-dire les périodes d’ovulation de la chatte, durent en moyenne 10 à 15 jours. 

Contrairement aux humains, elles produisent un très grand nombre d’ovules et il n’est pas impossible que des chatons issus d’une même portée proviennent de la fécondation de différents mâles. Une portée peut donc comprendre une large diversité de pelages. 

Les chaleurs représentent la première partie de leur cycle sexuel. Elles sont caractérisées par des miaulements constants et des marquages de territoire par l’urine. En général, certains se rendent chez le vétérinaire pour confirmer la gestation, parce que les signes de la gestion ne sont pas très flagrants. Pourtant il est très important de savoir les reconnaître. 

De la semaine 1 à la semaine 4 : des changements à peine perceptibles

Durant les premières semaines qui suivent la fécondation, les embryons qui formeront les futurs chatons vont rester très petits. Leur taille ne dépassera pas quelques millimètres et leur poids, quelques grammes. 

Quelques symptômes comme des nausées matinales et une modification de son appétit peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Toutefois, au cours de cette période, il est possible que le propriétaire de la chatte ne remarque pas qu’elle est gestante, parce que les changements ne sont pas encore très perceptibles. Dans certains cas, la prise de poids (environ 10% par semaine) est évidente. 

Le comportement de la future mère peut également changer quelque peu. Cette dernière peut se montrer subitement plus affectueuse et demander plus d’attention qu’autrefois. Dans certains cas aussi, elle peut devenir plus solitaire et boudeuse. Cela ne devrait pas vous inquiéter. 

Dès la semaine 3 de la gestation, en raison de la montée de lait, vous constaterez que les tétons de la chatte prennent du volume et deviennent un peu plus sombres. A partir de ce moment, vous pouvez consulter un vétérinaire pour confirmer la gestation par une échographie ou par simple palpation et pour confirmer que la gestation se déroule normalement.

De la semaine 4 à la semaine 8 : des transformations évidentes

La phase de croissance des fœtus démarre dès la quatrième semaine de gestation. C’est la saison des changements physiques notoires. Vous remarquerez entre autres :

  • Un creux dans le dos de votre animal ;
  • Un élargissement de son bassin ;
  • Une augmentation du volume de son abdomen ;
  • Un renflement de ses flancs.

Le nombre exact de chatons que portera l’animal ne pourra être connu qu’à partir de la sixième semaine. Le vétérinaire vous dira à partir de ce moment, quels traitements il vous faudra pour prévenir une éventuelle contamination de mère à petits. Il peut par exemple exiger des traitements vermifuges, des traitements antipuces, etc. 

Au cours de la quatrième semaine, vous devez commencer à donner à votre chatte une nourriture adaptée à son état.  Et pour cause, ses besoins énergétiques sont désormais plus importants. De plus, le gonflement progressif de son ventre peut l’empêcher d’absorber des quantités importantes d’aliments. 

Il vous faudra donc lui trouver des croquettes pour chatte femelle gestante ou allaitante ou des croquettes pour chaton qui sont d’ailleurs plus riches afin de combler son besoin de nutriments. 

De la semaine 8 à la semaine 9 : vers le terme de la gestion

Tel que précisé plus haut, dans la plupart des cas, la gestation chez les chattes durent deux mois. A l’approche du jour J, vous remarquerez que votre chate se montrera plus agitée que d’habitude et miaulera davantage. Elle se mettra à errer dans la maison, cherchant un endroit adapté à sa mise bas. 

Vous pouvez l’aider en lui aménageant un espace dans un lieu tranquille où elle se sentira en sécurité et pourra se cacher au moment de la mise bas. Vous n’aurez besoin que d’un grand panier ou d’une caisse recouverte au-dessus par un couvercle amovible ou un vieux linge tapissé de papier journal et garni de tissus.

Cependant, s’il arrivait que votre chatte ne veuille pas mettre bas dans le lieu que vous avez prévu pour elle, laissez-la choisir. 

Fin de la gestation : la mise bas

Chez les chattes, la gestation dure environ 9 semaines. Dès qu’elle commence à perdre du lait, à ronronner fortement et à avoir des contractions visibles, comprenez que le moment est arrivé. Sa température corporelle peut baisser de 1°C. Vous devez lui permettre d’être seule, sans manquer bien sûr de la surveiller discrètement. 

En fonction de l’âge de la chatte, de la taille de la portée et du nombre de ses maternités précédentes, la mise bas peut durer 2 à 6 h d’horloge. Dans certains cas, l’accouchement se prolonge sur 10 heures, parce que les chats naissent par intervalle de quart d’heure. La chatte, avec ses dents, déchire la membrane placentaire enveloppant ses petits et sectionne le cordon ombilical. Si elle n’y arrive pas, son maître devra s’en occuper. 

Dès que les petits sortent, elle les lèche de sa langue pour les nettoyer, pour les réchauffer et aussi pour les inciter à respirer. Elle expulse le placenta et le mange, car il est si riche en nutriments qu’il lui permet de reprendre des forces. En cas de complications pendant la mise bas – même si chez les chats, il y a rarement des complications – pensez à faire appel au vétérinaire pour écarter tout risque. 

Après la mise bas

Dès qu’ils naissent, les petits se mettent à lutter pour le lait maternel. Ils attaquent une mamelle à laquelle ils tiendront pendant toute la durée de l’allaitement. Pour ce qui est de leur mère, vous devez continuer à lui fournir une alimentation très riche et énergisante, car il lui faudra produire suffisamment de protéines pour alimenter ses petits. 

Le sevrage survient généralement dès la quatrième semaine de la vie des chatons. Dès ce moment, pour une bonne croissance, leur alimentation doit être systématiquement adaptée. Par ailleurs, si vous ne voulez pas que votre chatte mette bas à nouveau, discutez avec le vétérinaire de la possibilité de la stériliser car ces animaux très fertiles mettent bas plusieurs fois par an.

Découvrez davantage d’article sur nos amis les animaux:

Justine
Je suis Justine et je suis passionnée de web et de la vie en générale. J'ai décidé de créer ce blog pour partager toutes mes découvertes et mon savoir sur divers sujets comme la cuisine, la santé, la vie au quotidien, les animaux et les voyages.

Découvrez nos articles sur le même thème

Comment séparer les chiots de leur maman ?

Adopter un chiot n’est pas une tâche aisée en soi, il faut apprendre à choisir le meilleur moment pour le faire. En effet, il...

Quelle destination choisir pour les vacances d’hiver ?

Pendant les périodes d’hiver en Europe, le temps est glacial. Il faut donc ressortir les bonnets, les écharpes et les manteaux des placards. Parfois,...

Quelle peinture mettre à la cuisine ?

La cuisine fait partie des endroits les plus fréquentés d’une maison. Elle est également exposée à des facteurs dégradants comme la vapeur de cuisson,...