Comment protéger son chien du froid ?

C’est bientôt l’hiver et vous vous faites du souci pour votre chien. Votre voisin a pris certaines dispositions pour protéger son chien, mais vous n’êtes pas vraiment sûr si ces mêmes dispositions peuvent s’appliquer au vôtre, puisque ces animaux ne réagissent pas tous de la même manière au froid en fonction de leur taille, leur âge, leur race et leur environnement de vie habituel. Pour cette raison, vous êtes dans le doute et ne savez pas exactement quoi faire. Nous allons éclaircir vos ombres.  

En hiver, le pelage de votre chien peut ne pas être suffisant pour le protéger de la température. Il faudra penser à isoler sa niche, à changer sa ration alimentaire et protéger certaines parties de son sensibles à la température. 

Quelles sont les défenses des chiens contre le froid ?

En général, les chiens résistent très bien au froid, du moins, mieux que l’homme. Toutefois, la vigilance du propriétaire est vitale. Ce dernier doit pouvoir être attentif aux signes de faiblesse ou de début de maladie.

Quand ils proviennent du nord, un peu comme la Terre-Neuve, le Léonberg, le Chow-Chow, et quand ils ont un pelage très fourni, les chiens ont tendance à mieux résister au froid que le yorkshire ou le lévrier et autres races de chiens au poil ras. Ainsi, si vous avez un labrador par exemple, vous n’aurez pas beaucoup de soucis à vous faire parce qu’étant rustique et ayant un sous poil dense, il fait partie des chiens qui supportent le mieux le froid. 

L’âge des chiens est également important. Un jeune chiot ne réagira pas de la même manière au froid qu’un chien en âge. Une attention toute particulière doit donc être accordée aux plus jeunes sujets. En dehors de leur race et de leur âge, certains chiens peuvent également « souffrir » d’une prédisposition à certaines maladies, condition qui agit sur leur sensibilité. 

Parfois, tout se joue sur la carte du mode de vie ou plus exactement du style de vie auquel l’animal à été habitué. Quand le français résidant au nord de la France dit qu’il fait froid, il ne dit certainement pas la même chose que celui qui réside au sud. De même, celui qui vit en bord de mer, en montagne, dans une plaine, ressentira le froid autrement que celui qui vit en banlieue parisienne. C’est pareil pour les chiens. 

Si votre chien a passé le clair de sa vie dans le salon et dans les chambres des appartements cosy et chauffés, il aura plus de mal à supporter le froid qu’un autre vivant en plein air à la campagne et exposé à des températures basses la plupart de l’année. 

Comment protéger le chien du froid d’hiver pendant qu’il dort ?

Nous supposons que votre chien dort dans sa niche. S’il n’en a pas encore, offrez-lui une. Même s’il existe aussi des modèles en plastique, les niches ont toujours été construites en bois, un matériau doté d’un pouvoir isolant considérable et par conséquent pratique pour offrir à votre animal de compagnie la chaleur dont il a besoin en hiver. 

Cela dit, la taille de la niche est très importante. Si elle doit être suffisamment grande pour que son résident puisse y entrer, sortir et s’y retourner sans difficulté, elle doit aussi être suffisamment étroite pour lui permettre de s’y blottir et pour que la chaleur qu’il dégage prenne le moins de temps possible pour réchauffer l’intérieur de la niche. Mais cela n’est souvent pas suffisant.

Pour offrir à votre compagnon le meilleur confort et la meilleure protection en hiver, il faut aussi penser à :

  • Surélever la structure de sa niche à l’aide de briques par exemple pour éviter qu’elle touche le sol directement ;
  • Doubler la paroi de la niche avec un matériau isolant de qualité ;
  • Installer sur le sol de la niche, un coussin chauffant qui, branché à une prise, pourra fournir de la chaleur à votre chien ;
  • Etc.

Comment prendre soin de son chien en hiver ?

En général, les soins obéissent à un cycle donné et vont du brossage régulier à la tonte saisonnière en passant par les toilettages. Mais par les temps froids, l’entretien doit être limité à des contrôles et à des brossages. 

Pendant l’hiver, les parasites aiment se garder au chaud et élisent domicile dans le pelage de vos animaux. Vous devrez donc veiller à désinfecter l’intérieur de la niche de votre chien de temps à autre afin d’éviter la prolifération des parasites. 

De même, n’oubliez pas que la neige peut causer à votre chien des microlésions ou la formation entre ses coussinets, de boulettes de glace. Après chaque promenade, il faut donc toujours le sécher, notamment l’espace entre ses orteils, ses testicules et son ventre pour éliminer les résidus de neige.

Si le niveau du mercure l’exige, vous pouvez lui appliquer un corps gras – de la vaseline, de la graisse à traire, etc. – un baume sur la longueur de son corps avant ou après de sortir. Il est aussi possible de lui appliquer une lotion tannante. Cela renforcera la couche cornée et entretiendra la souplesse de sa peau pour prévenir d’éventuelles gerçures. 

Comment habiller son chien en hiver ?

Le pelage du chien étant sa première défense contre les humeurs du mercure, il faudra en prendre bien soin. Mais parfois, le pelage ne suffira pas. Pour lui éviter des coups de froid, vous pouvez aussi lui mettre un manteau pour chien avant de l’amener au dehors. Vous pouvez même lui porter une combinaison d’hiver pour chien. Ces mesures sont surtout importantes si l’animal a un pelage court, s’il est encore un jeune sujet ou encore s’il a une constitution physique faible. 

Dans tous les cas, vous devez toujours l’observer quand vous sortez avec lui en hiver. S’il se met à trembler, alors vous saurez qu’il lui faut une protection supplémentaire. Faites aussi en sorte que la fourrure de ses pattes soit taillée à ras ou protégez ses coussinets pour qu’il profite mieux de vos sorties en terre enneigée. 

De plus, si vous comptez passer de longues heures sur la neige et que votre chien a des problèmes oculaires, sachez que le reflet des rayons solaires sur ses yeux peut lui être nocif. Penser à des lunettes de protection ne serait donc pas une mauvaise idée.

Quelles sont les mesures à prendre par rapport à son alimentation ?

Dans le but de garder leur corps à bonne température, les chiens brûlent plus de calories pendant l’hiver. Ainsi, plus la température est basse, plus il faut des protéines à votre chien. Evidemment, cela ne vaut que si votre animal est très actif en journée. 

Les chiens de chasse par exemple devront consommer 30% plus qu’ils ne consomment habituellement. Evidemment, le changement du régime doit se faire de manière progressive. Cela dit, si l’animal passe tout son temps à la maison, sa ration alimentaire n’a pas besoin de changer. Vous risquez de le rendre obèse. 

Certaines précautions doivent également être prises, si vous comptez vous amuser avec votre animal de compagnie dans la neige. En effet, il y a de fortes chances que votre chien avale de la neige pendant le jeu, ce qui peut lui causer des troubles digestifs – dans le meilleur des cas – ou des vomissements, des diarrhées et des brûlures de la gueule, en raison du sel de déneigement. Soyez donc vigilant. 

Découvrez des informations intéressantes sur le même thème :

Justine
Je suis Justine et je suis passionnée de web et de la vie en générale. J'ai décidé de créer ce blog pour partager toutes mes découvertes et mon savoir sur divers sujets comme la cuisine, la santé, la vie au quotidien, les animaux et les voyages.

Découvrez nos articles sur le même thème

Comment séparer les chiots de leur maman ?

Adopter un chiot n’est pas une tâche aisée en soi, il faut apprendre à choisir le meilleur moment pour le faire. En effet, il...

Quelle destination choisir pour les vacances d’hiver ?

Pendant les périodes d’hiver en Europe, le temps est glacial. Il faut donc ressortir les bonnets, les écharpes et les manteaux des placards. Parfois,...

Quelle peinture mettre à la cuisine ?

La cuisine fait partie des endroits les plus fréquentés d’une maison. Elle est également exposée à des facteurs dégradants comme la vapeur de cuisson,...