Couchsurfing ou comment réduire ses frais de vacances ?

Pour le plaisir des rencontres interculturelles et des échanges entre inconnus, de nombreuses personnes partout dans le monde se rendent volontaires pour accueillir des voyageurs pour une ou plusieurs nuits. Ça s’appelle du couchsurfing, un concept qui se fonde sur l’hospitalité. Et quand on cherche à aller en vacances tout en maîtrisant ses frais de vacances, il n’y a pas de meilleure solution. Mais qu’est-ce que le couchsurfing ? Comment fonctionne-t-il ? Quelles sont ses particularités ? Tous les détails ici.

Le couchsurfing est une pratique consistant à accueillir un voyageur chez soi pendant quelques jours, ce qui permet à ce dernier de réaliser d’importantes économies sur ses frais de vacances, notamment sur l’hébergement. En plus, c’est une excellente opportunité d’échange et de partage.

Le couchsurfing : comprendre le concept

Composé des termes « couch » et « surfing » qui veulent respectivement dire « divan » et « naviguer », le couchsurfing est en réalité le nom d’un site internet qui proposent ce service est ensuite devenu si célèbre en la matière que le mot s’est fait une place dans le vocabulaire courant. Il consiste à séjourner dans le domicile de personnes hospitalières pendant vos vacances. Comme vous l’aurez compris, c’est une excellente alternative à l’Airbnb. 

Le principe consiste pour des individus appelés « hôtes » d’accueillir des voyageurs appelés « couchsurfers » et de les installer sur leur divan ou sur un lit posé directement au sol ou encore dans un espace de leur jardin où ces derniers pourront installer leur tente. Le concept peut se présenter sous diverses formes, mais il reste le même. Le but visé par la pratique est de créer un cadre d’espace et de partages entre des personnes appartenant à deux cultures différentes. 

Évidemment, lorsqu’un hôte vous offre l’hébergement, cela ne veut pas dire qu’il devient systématiquement votre guide local. Si vous partez avec cela en tête, vous risquez d’être frustré. Les hôtes ont besoin de temps pour eux-mêmes. S’ils n’ont pas promis vous servir de guide, ne leur donnez pas l’impression qu’ils le devraient.

Par ailleurs, il est aussi important de préciser à ce niveau que les services rendus dans le cadre du couchsurfing ne répondent pas du tout à un principe de réciprocité. Autrement dit, vous n’êtes pas obligé d’héberger à votre tour une personne qui vous a hébergé, sauf si vous le voulez. 

Comment fonctionne le couchsurfing ?

Le couchsurfing fonctionne un peu comme les réseaux sociaux. Autrement dit, il faut d’abord créer un profil sur une plateforme de couchsurfing avant d’espérer héberger ou de vous faire héberger. L’inscription sur ces plateformes est totalement gratuite. Après l’inscription, vous fournissez ensuite toutes les informations relatives à votre offre ou à votre demande afin de permettre aux autres membres de la plateforme de savoir précisément à qui ils ont affaire. 

Une fois que vous avez créé votre profil, votre réputation grandira sur la plateforme en fonction des commentaires des autres membres sur votre profil. Idéalement, si vous recherchez un hébergement en couchsurfing, votre annonce doit être composée de deux grandes parties. Dans la première partie, vous devrez vous présenter en prenant soin d’indiquer les dates d’arrivées et de départ. 

Il est aussi important de ne pas préciser que vous envisagez rester pendant 1 semaine ou plus. Votre hébergeur pourrait ne pas bien le percevoir. Il est préférable de dire que vous comptiez rester pour une ou deux nuits et que si tout se passe bien, vous pourriez prolonger votre séjour. 

Dans l’autre partie, vous devrez préciser les paramètres qui vous ont poussé à choisir l’hôte que vous avez choisi. Il peut s’agir par exemple de vos points communs sur le plan professionnel, sur le plan linguistique, sur le plan social, etc. 

Le couchsurfing : est-ce fait pour moi ?

Il faut le dire tout de suite. Tout le monde ne peut pas faire du couchsurfing. C’est un style de vie. Il faut en avoir l’esprit pour vraiment jouir de l’expérience et passer de bonnes vacances. Si vous choisissez le couchsurfing uniquement pour réduire vos frais de vacances, vous n’allez pas tirer profit de l’expérience, car le principe se fonde sur le partage et l’échange. 

Pour faire du couchsurfing, vous devez donc pouvoir échanger avec votre hôte, gagner sa confiance, vous montrer ouvert et flexible et faire preuve d’une très bonne capacité  d’adaptation. Aussi faudra-t-il que vous connaissiez les règles de la vie en société. 

De même, même si la pratique est basée sur l’hospitalité et que votre hôte n’attend rien en retour de l’hébergement et de l’accompagnement qu’il vous offre durant votre séjour dans son logement, il est conseillé de ne pas se présenter chez lui les mains vides. 

Pour créer un premier bon contact, partez avec un présent ou offrez-lui un cadeau à l’heure de votre départ. Dans la mesure du possible, cuisinez-lui un plat typique de chez vous pendant votre séjour. Vous réussirez à construire une très bonne relation qui pourrait, sait-on jamais, déboucher sur d’autres opportunités de collaboration. 

Les avantages du couchsurfing 

Le couchsurfing n’est pas une pratique pour les capitalistes. L’hôte et le coursurfer ne sont liés par aucun rapport d’argent. La pratique vous permet de découvrir la culture de votre hôte un peu comme à l’Airbnb, mais ici, tout se fait gratuitement. Vous pouvez par exemple améliorer votre anglais ou apprendre une autre langue par ce moyen. De plus, vous ferez de généreuses économies pendant votre séjour.

En même temps, vous ne sentirez pas l’effet « seul dans un pays étranger » et vous ne risquez pas de vous faire avoir dans la manipulation d’une devise lors de vos premiers achats. Vous serez soutenu par des locaux qui pourront vous fournir des conseils et des recommandations en temps réel. 

Que ce soit pour connaître les meilleurs sites à visiter dans la ville, les bons restaurants où déjeuner, des bons plans, etc., vous ne risquez pas de commettre les erreurs que commettent généralement les étrangers dès leur arrivée. Il est cependant important de noter que le couchsurfing a quelques risques. 

Les risques du couchsurfing

Aussi intéressant qu’il soit, le couchsurfing a également ses risques. Le premier risque est que rien ne garantit que vous aurez droit au standing d’hébergement que vous recherchez. Le logement où vous serez hébergé pourrait être bien inférieur en standing à ce qu’un hôtel pourrait vous offrir. Et pour ce qui est de l’intimité, on ne peut pas jurer que vous aurez toute l’intimité dont vous avez besoin. 

D’autre part, il n’y aura pas de service de chambre à vos petits soins. Il faudra que vous fassiez la vaisselle, le lit, et tout le reste vous-même. 

Dans certains cas même, si vous faites mal le casting au moment du choix de votre hébergeur, vous pourriez tomber sur un hôte avec lequel le courant ne passera pas aussi bien que vous l’avez espéré. Pire, vous pourrez vous retrouver dans des situations où votre hôte est subitement injoignable après votre arrivée, alors que vous ne parvenez pas à retrouver son adresse. C’est pour cela qu’il faut consulter tous les commentaires sur chaque profil avant de vous engager.

Il existe aussi le risque de vous faire cambrioler lorsque vous êtes en voyage. Un vrai cauchemar au retour des vacances. Pour cela, des conseils pour faire garder sa maison existent et peut se révéler terriblement efficace contre les cambriolage.

Justine
Je suis Justine et je suis passionnée de web et de la vie en générale. J'ai décidé de créer ce blog pour partager toutes mes découvertes et mon savoir sur divers sujets comme la cuisine, la santé, la vie au quotidien, les animaux et les voyages.

Découvrez nos articles sur le même thème

Comment séparer les chiots de leur maman ?

Adopter un chiot n’est pas une tâche aisée en soi, il faut apprendre à choisir le meilleur moment pour le faire. En effet, il...

Quelle destination choisir pour les vacances d’hiver ?

Pendant les périodes d’hiver en Europe, le temps est glacial. Il faut donc ressortir les bonnets, les écharpes et les manteaux des placards. Parfois,...

Quelle peinture mettre à la cuisine ?

La cuisine fait partie des endroits les plus fréquentés d’une maison. Elle est également exposée à des facteurs dégradants comme la vapeur de cuisson,...