Quel type de portail motorisé pour votre maison ?

Au lieu d’être obligés de descendre de la voiture à chaque fois pour ouvrir le portail, même quand le climat impose sa dictature, beaucoup préfèrent désormais le confort et la sécurité des portails motorisés. Mais puisque ce type de portail se décline en plusieurs modèles, nous vous proposons ici de découvrir les différents types de portails motorisés que vous pouvez choisir pour votre maison et les avantages et inconvénients qui les caractérisent chacun. 

Vous voulez commander un portail motorisé pour votre maison ? Où habitez-vous ? Quelle est la largeur de l’entrée de votre maison ? Quel matériau préférez-vous pour votre portail ? Quelle serait votre vitesse d’ouverture idéale et à quelle fréquence le mécanisme d’ouverture et de fermeture devra-t-il être actionné chaque jour ? Les réponses à ces quelques questions vous permettront d’identifier le type de portail motorisé qui conviendra le mieux à votre maison.

Les portails à battants motorisés ou portails coulissants motorisés

Avant d’opter pour un portail à battants vous devrez d’abord penser à son matériau de fabrication et par ricochet, son poids et sa résistance. En effet, si vous optez par exemple pour un portail en PVC, ce dernier pourrait se révéler incompatible avec le type de fixation nécessaire pour installer le système de motorisation. 

De même, si vous optez pour un portail trop lourd – en acier par exemple – vous n’aurez certes pas de problème avec le type de fixation nécessaire au maintien du système de motorisation, toutefois, vous serez tenu d’installer un système de motorisation suffisamment puissant pour déplacer le portail. 

Par ailleurs, si vous habitez dans une région où soufflent des vents trop forts, il faudra vraiment réfléchir par deux fois avant de choisir un portail à battants, surtout s’il s’agit de vantaux pleins. La raison est toute simple. Les vantaux devront faire face à une très grande force de vent. Vous aurez donc besoin d’une motorisation suffisamment robuste pour résister à la force du vent. 

L’autre détail à considérer avant de choisir un portail à battants est qu’étant composés de deux battants, les portails à battants peuvent s’ouvrir vers l’intérieur ou vers l’extérieur selon le cas et nécessitent donc que l’on prévoie de l’espace pour fermer les battants après avoir fait rentrer la voiture. De même, si le portail est composé de deux battants, il faudra prévoir une motorisation pour chacun des vantaux.

Quant aux portails coulissants, ce sont des modèles qui glissent sur un système autoportant ou sur un rail. Ils sont, d’une manière ou d’une autre, plus résistants que les modèles à battants. Le seul bémol est qu’ils vous obligent à prévoir près du double de la largeur de l’entrée.  

Les différents types de motorisation de portail

Une motorisation à bras articulés

La motorisation à bras articulés est le système de motorisation le plus rapide et par conséquent le plus courant. Le portail s’ouvre et se ferme grâce aux bras articulés fixés sur le vantail. Elle offre une ouverture sécurisée, rapide et silencieuse.

C’est une motorisation facile à installer, qui n’affecte pas la structure du portail et qui ne la déforme pas. Elle est donc plus adaptée aux portails légers en sapin ou en PVC. Par contre, elle n’est adaptée qu’aux portails à battants, puisqu’il faut suffisamment d’espace aux bras articulés pour se replier. Elle est donc quelque peu encombrante.

Une motorisation à vérins

La motorisation à vérin est le type de motorisation le plus puissant. Elle est donc le choix idéal pour les portails rigides et lourds, un peu comme les portails en acier. Elle peut être installée sur un mur perpendiculaire au portail, sur un poteau dans le prolongement du portail ou sur un mur. 

Elle fonctionne sur la base d’un système de traction à vis sans fin que l’on fixe directement sur le portail battant. Et étant donné que la traction est faite dans la direction des paumelles, elle nécessite des fixations suffisamment solides. 

Il faut avouer que compte tenu de sa puissance, elle n’est pas forcément la plus rapide des motorisations. Toutefois, contrairement à la motorisation à bras articulés, elle nécessite très peu d’espace pour se replier. C’est donc une solution à la fois discrète, esthétique et très efficace. 

La motorisation sur rail

Ce système de motorisation fonctionne sur un rail grâce à une crémaillère dentée que l’on installe à la base du portail. La transmission peut être :

  • En métal : vous devrez assurer un certain entretien et un graissage fréquent ;
  • En nylon : pratique lorsque le portail n’est pas trop lourd. Vous n’aurez pas besoin de faire du graissage

Elle est spécifiquement adaptée à tous les portails coulissants, quel que soit leur matériau de fabrication et quelle que soit leur taille. Elle peut même équiper les portails XXL. 

Toutefois, comme vous pouvez l’imaginer, la motorisation sur rail est exclusivement réservée aux portails coulissants. C’est un système plus complexe à installer et qui exige un espace latéral pour le dégagement. 

Une motorisation solaire

Les portails à motorisation solaire fonctionnent grâce à des batteries rechargées par des panneaux photovoltaïques. Le système s’alimente donc indépendamment et ne dépend pas de votre réseau électrique. Vous profitez du soleil gratuitement. 

Ce type de motorisation vous épargne donc la nécessité de devoir effectuer des raccordements électriques fastidieux du moteur.  Le seul bémol est qu’il faudra avoir un certain niveau de luminosité pour que le système fonctionne de façon optimale. 

Autres éléments pour choisir un portail motorisé pour votre maison

En dehors de la résistance du matériau de fabrication du portail, de l’espace disponible et de la largeur de l’entrée, il est également important de considérer, avant de faire un choix définitif, la cadence d’ouverture et la vitesse d’ouverture.

En effet, si votre portail doit être ouvert une dizaine ou une vingtaine de fois en une journée, vous ne pouvez choisir n’importe quelle motorisation. La question est donc de savoir si vous n’aurez besoin d’ouvrir votre portail que quelques fois en une journée ou s’il devra être ouvert plus d’une vingtaine de fois chaque jour comme le portail d’un parking par exemple. Selon le cas, vous choisirez une motorisation adéquate. 

De même, si vous n’avez pas la patience qu’il faut pour attendre dans votre voiture que votre portail prenne une éternité à s’ouvrir, vous devrez choisir une motorisation qui pourra vous permettre d’entrer et de sortir votre voiture rapidement. 

L’esthétique doit aussi guider votre choix. En la matière, vous pourrez opter pour une motorisation enterrée ou une motorisation intégrée. Dans le premier cas, le moteur est installé dans une caisse de fondation que l’on enterre dans le sol. 

Pour ce qui est de la motorisation intégrée, le portail est directement conçu  avec un système de motorisation. La motorisation n’est donc pas adaptée. Dans l’un ou l’autre des cas, des travaux de maçonnerie, de menuiserie et d’électricité sont nécessaires pour l’installation du système. Il faut donc que le travail soit confié à des professionnels. 

Alors, la balle est dans votre camp. Parcourez à nouveau les différents paramètres abordés dans ce mini-dossier et le type de portail motorisé qui vous conviendra se profilera tout seul dans votre esprit.

Découvrez davantage d’article sur la maison:

Justine
Je suis Justine et je suis passionnée de web et de la vie en générale. J'ai décidé de créer ce blog pour partager toutes mes découvertes et mon savoir sur divers sujets comme la cuisine, la santé, la vie au quotidien, les animaux et les voyages.

Découvrez nos articles sur le même thème

Faire une coloration acajou avec du henné, la recette.

Il existe un bon nombre de hennés et que vous soyez blonde, brune ou que vous ayez les cheveux blancs, un type de henné est fait pour...

Couchsurfing ou comment réduire ses frais de vacances ?

Pour le plaisir des rencontres interculturelles et des échanges entre inconnus, de nombreuses personnes partout dans le monde se rendent volontaires pour accueillir des...

Faire garder sa maison pendant les vacances : comment faire ?

C’est les vacances. Vous comptez vous éloigner de tout et de tous. Vous avez choisi une ville qui vous est complètement étrangère pour vous...