Slow life: quels sont les bienfaits sur la santé ?

La slow life est une philosophie de vie qui rejette les cultes de la vitesse. Elle combat l’obsession de toujours en faire plus en un laps de temps. C’est un mouvement dont l’objectif est d’amener le pratiquant à prendre son temps afin de mieux vivre et de plus profiter de la vie. Ce faisant, celui-ci bénéficie de plusieurs bienfaits sur son rapport avec son entourage et lui-même. Sa santé s’améliore également. Voici répertorié ici, quelques réponses à vos éventuels questionnements sur la slow life et ses bienfaits sur la santé.

Qu’est-ce que la slow life ?

La slow life est une philosophie de vie qui s’inspire du mouvement « slow food » ayant vu le jour en Italie. Ce mouvement créé en 1986 par le chroniqueur gastronomique italien Carlo Petrini a pour objectif de sensibiliser les citoyens sur l’écogastronomie et à l’alterconsommation.

Depuis plusieurs années, cette idéologie s’est étendue à presque tous les domaines de la vie à savoir art, sexe, parentalité, travail, etc. Cette nouvelle façon de considérer les activités habituelles est appelée la «slow life». Elle incite à ralentir le rythme endiablé dans lequel lesdites activités se réalisaient.

La slow life proscrit la course contre la montre à laquelle se soumettent de nombreuses personnes de nos jours. La slow life incite à profiter de l’instant présent en privilégiant les moments de qualité avec son entourage et avec soi-même. L’objectif est de pouvoir les aider à accéder à une meilleure qualité de vie notamment en revoyant les modes de vie actuels.

En d’autres termes, le but est de permettre à ceux qui choisissent une telle voie de se relaxer, de prendre enfin le temps de vivre et de profiter de leur vie. Il ne s’agit en aucun cas d’aller à une cadence d’escargot, mais de trouver le meilleur équilibre entre rapidité et lenteur afin de disposer d’une bonne qualité de vie.

Quels sont les avantages de la slow life sur la santé ?

Ralentir le rythme effréné auquel on mène sa vie a un impact positif sur le quotidien et la santé. Sur le plan sanitaire, les bienfaits de la slow life sont légion. Parmi ces avantages sur la santé, il y a ceux qui suivent.

Un mental apaisé

Les modes de vie d’aujourd’hui font que beaucoup de personnes font tout à la vitesse grand V. En vivant de cette manière, ces personnes sont continuellement exposées au stress dont les effets négatifs sur la santé sont connus de tous.

En optant pour la slow life, il est possible de vivre à un rythme moins acharné et plus doux. On vit dans le présent. On se sent moins pressé. Les actions sont mieux réfléchies et les inquiétudes inutiles sont ainsi évitées. En somme, on respire et on garde en tête que tout va bien se passer. Ceci facilite la gestion du stress et apaise le mental.

Une meilleure qualité de sommeil

La slow life est un mode de vie plus doux. Elle permet d’améliorer son rythme de sommeil. En effet, elle permet de se reconnecter avec soi-même et de se relaxer. Grâce à cela, les ondes négatives qui polluent l’esprit sont éliminées. Ces ondes ne viennent plus perturber le sommeil.

Ce résultat s’obtient au bout de quelques jours. Le pratiquant s’endort plus vite et ses nuits sont calmes et plus reposantes. Ceci permet à l’organisme de bien récupérer pour mieux faire face à la journée suivante.

Une réduction de la fatigue

D’après la neurologie, le train de vie actuel implique l’accès continu à l’information, aux e-mails, aux textos téléphoniques. Avec cela, le système d’alerte de l’organisme humain n’a plus de repos. Les hormones du stress (adrénalines et catécholamine) sont en permanence secrétées. Affaibli par un manque de sommeil, le système nerveux ne contrôle plus l’anxiété et la douleur. On ressent alors plus de fatigue, des difficultés de concentration et des tremblements.

En résumé, il faut se ménager et se donner du temps pour mener des activités qui annihilent la production des hormones du stress. Ces activités doivent favoriser la sécrétion des hormones du plaisir telles que les endorphines, la dopamine, l’ocytocine et sérotonine. L’adoption du mode vie que prône la slow life permet de renouer avec de telles activités : méditations, yoga, relaxation, sport, etc.

Une meilleure santé grâce à une alimentation responsable

En choisissant la slow life comme mode de vie, il est plus judicieux de l’accompagner du slow food. En optant pour le type d’alimentation que prône la slow food, il est possible de découvrir les producteurs locaux puis de choisir convenablement ses aliments. La consommation de produits régionaux et d’aliments traditionnels a accru sans oublier celle des fruits et légumes de saison. Les risques de maladies liés à l’alimentation basée sur des produits hautement industrialisés vendus dans les supermarchés sont ainsi écartés.

En dehors de tout ce qui est précédemment dit, la slow life permet aussi de prévenir les troubles psychologiques tels que les burn-out.

Comment pratiquer la slow life ?

Pour adopter le slow life, il faut respecter quelques règles. Ces quelques conseils vous aideront à le faire efficacement afin de profiter de ses bienfaits que ce soit sur le plan sanitaire ou dans tous les autres domaines de la vie.

Accomplissez une tâche à la fois

Avec l’évolution de la technologie, on croit qu’on est capable de faire plusieurs choses en même temps. On oublie cependant que le «multi-tasking» est une habitude qui fatigue beaucoup, car on utilise simultanément deux zones du cerveau. Le système nerveux se fatigue également.

Prenez donc l’habitude de faire une chose à la fois. Par exemple, au lieu de lire vos mails à table, vous pouvez simplement vous concentrer sur votre repas et échanger quelques mots avec ceux qui sont à table avec vous.

Faites de la méditation

La méditation permet de retrouver la paix intérieure. C’est l’une des premières solutions qui permettent de se réconcilier avec soi-même. Vous pouvez trouver des dizaines d’œuvres littéraires sur la méditation si vous ne savez pas comment vous y prendre. Des applications sont aussi disponibles pour vous guider. Cela ne vous prendra que quelques minutes par jour. Les bénéfices seront innombrables dans votre vie.

Écoutez-vous et écoutez votre entourage

Réduire le rythme de sa vie et vivre lentement signifient s’écouter soi-même afin de répondre efficacement à ses propres besoins. C’est apprendre à prendre soin de son corps et de son organisme. C’est aussi prendre conscience de son entourage tout apprenant à l’écouter et à le comprendre. En d’autres termes, il faut consacrer du temps à vous-même et aux autres. Le but est d’instaurer une meilleure harmonie dans sa vie intérieure et extérieure.

Promenez-vous dans la nature

Choisir la slow life, c’est aussi renouer le contact avec la nature. Il est parfois bon de s’éloigner de l’environnement pollué des villes pour respirer l’air sain de la nature. Il est important de donner une pause à son organisme pour qu’il s’éloigne de toute la pollution et renouvelle l’énergie intérieure. Cela vous permet de lutter contre les maladies respiratoires et également de vous ragaillardir.

Optez pour la slow cosmétique

Comme vous pouvez bien vous en douter, la slow cosmétique s’inscrit dans le même registre que la slow food et la slow life. Elle incite à l’utilisation de moins de flacons et à moins de dépenses. Elle encourage l’usage de produits plus nobles et plus sains. En tout, il faut opter pour le minimalisme dans sa salle de bain.

Prenez aussi ces quelques habitudes

Pour pleinement profiter de votre vie en étant un pratiquant de la slow life, vous pouvez choisir de prendre un transport en commun afin de lire ou vous reposer durant le trajet. Vous pouvez également prévoir des heures de concentration au travail ou éteindre votre téléphone ou votre ordinateur lors des retrouvailles en famille. Vous pouvez aussi réduire les activités extrascolaires que mènent vos enfants pour créer d’autres activités en complicité avec eux.

Justine
Je suis Justine et je suis passionnée de web et de la vie en générale. J'ai décidé de créer ce blog pour partager toutes mes découvertes et mon savoir sur divers sujets comme la cuisine, la santé, la vie au quotidien, les animaux et les voyages.

Découvrez nos articles sur le même thème

Couchsurfing ou comment réduire ses frais de vacances ?

Pour le plaisir des rencontres interculturelles et des échanges entre inconnus, de nombreuses personnes partout dans le monde se rendent volontaires pour accueillir des...

Faire garder sa maison pendant les vacances : comment faire ?

C’est les vacances. Vous comptez vous éloigner de tout et de tous. Vous avez choisi une ville qui vous est complètement étrangère pour vous...

Que faire si je perds ou si je me fais voler mes papiers d’identité à l’étranger ?

Après de longs mois de durs labeurs, vous avez décidé de prendre une pause méritée et de partir en vacances seul(e) ou avec des...